Les menus

Abel Combarieu, secrétaire général de la Présidence(1), témoigne : « Le président m'a autorisé, ... à demander à des peintres en renom des dessins coloriés pour orner les menus des diners de gala. C'est une innovation qui fera apprécier par les étrangers la richesse et la délicatesse de l'art français, et dont sont également heureux les artistes et les convives. C'est ainsi que les hôtes de l'Élysée conserveront des dessins de J.P. Laurens, de son fils Paul-Albert, de O.D.V. Guillonnet, de Gorguet, de Devanibez, de Karbowsky, Patricot, etc. »

Les artistes auteurs des menus seront invités à participer aux festivités et seront présentés aux convives pour favoriser leur renommée.

Le palais de l’Elysée sera suivi dans cette démarche par le ministère des Affaires étrangères comme par de nombreuses ambassades de France. L’Hôtel de ville de Paris suivra l’exemple également.

Le musée du Président Jacques Chirac, à Sarran, présenta du 22 octobre 2005 au 30 avril 2006 une exposition intitulée « La Table à 1'Élysée, réceptions officielles des présidents depuis la IIIe République »(2).Dans le catalogue accompagnant l’exposition, Guillonnet y trouve une place majeure avec les reproductions des menus suivants : menu du diner offert à l'occasion des Fêtes Franco-Italiennes, à Toulon, le 10 avril 1901 ; menu du déjeuner de Bétheny offert en l'honneur du tsar Nicolas II le 19 septembre 1901 ; menu offert au roi Frédéric VIII et à la reine Louise de Danemark à l'Élysée, le 15 juin 1907; menu du diner offert aux souverains bulgares à l'Élysée, le 23 juin 1910 ; menu du diner offert au roi Pierre ler de Serbie à l'Élysée, le 16 novembre 1911; menu du diner offert au roi Ferdinand ler de Roumanie à l'Élysée, le 10 avril 1924.

 

  • Menu du déjeuner offert à Toulon le 10 avril 1901en l’honneur du duc de Gênes, oncle du nouveau roi Victor-Emmanuel III, et commandant en chef de la flotte italienne.
  • Menu du déjeuner du 19 septembre 1901 offert à Bétheny par le Président Emile Loubet en l’honneur du tsar de toutes les Russies Nicolas II.
  • Menu du déjeuner du 27 avril 1903 à Alger, offert par le Président Emile Loubet
  • Menu du déjeuner du 5 octobre 1905 donné à l’ambassade de France à Madrid par le Président Emile Loubet
  • Menu de l’Elysée du 18 juin 1907 en l’honneur de Fréderic VII du Danemark
HTML Scroller by WOWSlider.com v4.8

 

Le menu que Guillonnet réalisera pour le déjeuner offert à Bétheny (Oise)  par le président Emile Loubet au Tsar de toutes les Russies Nicolas II et à son épouse pour sceller l’alliance franco-russe est sans doute le plus prestigieux qu’il ait eu à réaliser. Guillonnet était du voyage officiel sur le parcours reliant Compiègne à Reims. Guillonnet sera remercié par le Tsar et sera admis dans l’ordre de Stanislas III en 1902.

Pour se faire une idée du faste qui fut déployé à Bétheny, il suffit de reproduire cette description d’époque(1) : « ... Le cortège s'achemine vers une tente dressée sur le champ de courses, à côté du terrain de manœuvres, dans laquelle un déjeuner d'environ 400 à 500 couverts est servi après un temps de repos et des présentations.

« La tente, découpée d'immenses baies vitrées, comprend, outre la grande salle à manger rectangulaire de cinquante mètres sur quatorze, plusieurs salons de réception, décorés rouge et or ou de damas vieil or. La salle à manger est couverte d'une draperie de velours jaune et son plafond d’un velum jaune et blanc; aux murs, des tapisseries des Gobelins : Le Siège de Douai, La Conquête de la Toison d’Or et Les Mois arabesques, Mars et Octobre. Des Pylônes d'armes alternent le long des côtés avec des hottes de fleur surmontées de faisceaux de drapeaux ou de curieux trophées militaires fabriqués par l'atelier d'artillerie de Vincennes et représentant par un merveilleux assemblage de minuscules pièces de notre armement, des croix, des étoiles, des boucliers, des couronnes impériales.

« La table d'honneur, disposée enfer à cheval, est couverte de roses et d'orchidées que la souveraine apprécie particulièrement. Un bouquet d’edelweiss a été placé devant son couvert. Le Menu est signé d'Octave Guillonnet.

« La Paix ou plutôt la France s'appuyant sur la Force symbolisée par un lion - pourrait-on y voir une allusion à la défense de Belfort ? - tend un rameau d'olivier, gage de la paix. »

 

 Menu du déjeuner du 19 septembre 1901 offert à Bétheny par le Président Emile Loubet en l’honneur du tsar de toutes les Russies Nicolas II.

 

Grace à la réalisation de ces menus, Guillonnet fera souvent partie des délégations officielles de la présidence de la République, en déplacement tant en France qu’à l’étranger.

 

Notes :

( 1 ) Abel Combarieu. « Sept ans à l'Élysée avec le président Émile Loubet », pages 71-72.

( 2 ) Voir dans le catalogue de l'exposition : « La Table à l'Élysée, réceptions officielles des présidents depuis la IIIe République », 5 Continents éditions, Milan, 2005, 220 p. (ISBN 88-7439-274-5), Auteurs : Emmanuelle Flament-Guelfucci, conservateur du patrimoine, chef du service des archives et de l'information documentaire de la Présidence de la République ; Olivier Gabet, conservateur du patrimoine, conservateur au musée d'Orsay ; Philip et Mary Hyman, historiens, spécialistes de l'histoire culinaire française ; Marie Lavandier, conservateur en chef du musée du président Jacques Chirac ; Agnès Longevialle, pianiste et professeur de piano ; Karine McGrath, archiviste de l'établissement public du musée et du domaine national de Versailles ; l'article « L'illustration des menus de l’Élysée » par Marie Lavandier, pages 139 et suivantes.

( 3) Un Tsar à Compiègne Nicolas II, 1901.